no hay dos sin tres

UN CAPVESPRE A MALAVEÏNA

UN CAPVESPRE A MALAVEÏNA
Après avoir brillé dans l’un des événements les plus importants de la scène jazzistique en Espagne avec l’album de début Conexión (2017, Taller de Músics), un travail élégant et exquis d’airs méditerranéens et flamencos, le guitariste Chicuelo et le pianiste Marco Mezquida se sont à nouveau donné rendez-vous dans un studio d’enregistrement. C’est de cette nouvelle rencontre que prend naissance No hay dos sin tres (Discmedi), un disque de huit compositions de propre création, main dans la main, entre les deux musiciens qui sont à nouveau le reflet d’authenticité, admiration mutuelle et, surtout, amour partagé pour la musique au-delà des étiquettes et exercé en pleine liberté. Un disque où ne manqueront pas les bulerías, les compositions aux brises brésiliennes, un tanguillo contemporain, un clin d’œil à la sardane ou une balade onirique. Le titre No hay dos sin tres est un hommage à Paco de Mode et à son inestimable percussion dans ces deux travaux, dont nous espérons qu’il y en aura également un troisième. La Finca Malaveïna et ses vignes magnifiques accueilleront dans son site idyllique la première en Catalogne de ce projet dans un crépuscule de rêve, en compagnie de deux des artistes créatifs les plus significatifs du panorama musical espagnol.
Achetez l'entrée
Fiche artistique

Juan Gómez « Chicuelo », guitare

Marco Mezquida, piano

Paco de Mode, percussion

Marc Rigau, son