MARIA CALLAS "Lettres et Mémoires"

MONICA BELLUCCI

MONICA BELLUCCI
L’HISTOIRE VRAIE CACHÉE DERRIÈRE LA LÉGENDE

Au centre de la scène, un canapé, reproduction exacte de ce qu’il y avait sur l’avenue Georges Mandel, dans l’appartement parisien où Maria Callas passa les quinze dernières années de sa vie. Au bout du canapé, un gramophone, où Maria Callas écoutait ses enregistrements et sa musique Bel Canto qu’il aimait tant. Une actrice, la grande Monica Bellucci dans une robe ayant appartenu à Maria Callas, empruntée à la collection italienne My Private Callas et qui a été gardée secrète pendant plus de soixante ans, et que personne d’autre n’a jamais portée. Quelques lettres, la voix la plus intime de la femme derrière la légende, plus Maria que Callas. Depuis que Tom Volf a découvert le personnage de María Callas, il n’a cessé de rechercher ce qui, pour beaucoup, a été la plus grande voix du XXe siècle, devenant l’un des plus grands connaisseurs de l’artiste new-yorkaise. Auteur du documentaire Maria by Callas, ainsi que des iconographies Maria by Callas : In Her Own Words, Callas Confidential et Maria Callas Lettres et Mémoires, Éditions Albin Michel (en espagnol Maria Callas Cartas y Memorias, Ed. Akal, 2022), Volf a voulu montrer une photographie complète, un portrait authentique de la diva. Le spectacle Maria Callas Lettres et Mémoires met la voix de Maria Callas au centre de la scène et permet, à travers un certain nombre de documents inédits et d’archives d’elle, de raconter son histoire, avec ses propres mots et à travers trois étapes de sa vie : Celle de 1950, avec ses premières interprétations et son mariage avec Meneghini ; celle de 1960, lorsqu’il rencontre Onassis, son histoire d’amour et sa séparation huit ans plus tard, et celle de 1970, lors de ses dernières années, pleines de nostalgie et de solitude. La musique et ses enregistrements accompagnent l’œuvre comme un lien entre une lettre et l’autre et montrent le passage du temps. La voix chaleureuse et la transformation spectaculaire de Bellucci, ainsi qu’une conception d’éclairage impeccable, le spectateur se rend dans la salle à manger de la soprano, son esprit réapparaissant un bref instant afin de partager, à travers ses mêmes mots, un moment d’intimité avec le public.
Achetez l'entrée
Fiche artistique

Première en Espagne

MONICA BELLUCI

MARIA CALLAS

Lettres et mémoires

Tom VOLF, mise en scène

GIO Symphonia

Francesc PRAT, direction musicale

Spectacle en français.