PREMIÈRE MONDIALE

DON JUAN NO EXISTE

DON JUAN NO EXISTE
PREMIÈRE MONDIALE
DON JUAN NO EXISTE

Au début du XXe siècle, une comtesse assiste à une représentation de " Don Giovanni " accompagnée par deux amis proches. Elle observe la scène, les personnages, mais ne parvient pas à connecter avec la pièce. Cependant une pulsion créative lui vient : écrire son propre Don Juan. Accompagnons Carmen Díaz de Mendoza Aguado, la Comtesse de San Luis, dans son bureau. Elle commence à écrire mais ce n'est pas seulement sa voix qu'elle écoute mais celle de ses incertitudes, celle de la société ou même celle d'un fantôme qui la détient. Elle est seule, bien qu'elle ait son ami Miguel auprès d'elle, qui ne comprend pas non plus pourquoi elle doit poursuivre ce projet si étrange. Enfin arrive la première et l'œuvre est un fiasco. Nous voilà en 2024 et une nouvelle créatrice tente de compléter un opéra, de compléter ce qui s'était passé avec cette première de " Don Juan no existe " de Carmen Díaz de Mendoza Aguado. Elle a mis la main sur des coupures de journaux concernant la première mais en ce qui concerne la Comtesse il ne reste pratiquement rien, même pas le texte ; elle doit l'inventer afin de pouvoir parler d'elle. De nouveau la voix antagoniste se fait entendre, mais cette fois-ci elle est différente, elle ne fait douter l'auteure. La conversation s'engage ; elle demande : pourquoi tant rechercher cette Comtesse ? Mais l'auteure est convaincue par sa tâche et elle continue de chercher. Ainsi est née cet opéra de Helena Cánovas Parés, une commission du Festival Peralada, en coproduction avec le Gran Teatre del Liceu et le Théâtre Royal du fait de s'être imposée comme la lauréate de la deuxième édition du Carmen Mateu Young Artist European Award. Un opéra qui veut rendre hommage à toutes les femmes qui ont été éliminées de l'histoire pour le simple fait d'être nées femmes.
Achetez l'entrée
Mirador
Programme

DON JUAN NO EXISTE

Sobre lo que olvidamos y lo que permanece

Opéra en deux actes

 

Durée: 73'

Fiche artistique

Helena CÁNOVAS, musique

Alberto IGLESIAS, livret

 

Natalia LABOURDETTE, soprano

Pablo GARCÍA-LÓPEZ, ténor

David OLLER, baryton

COSMOS QUARTET

Helena OTERO, saxophone

Miquel VICH, percussion

Jhoanna SIERRALTA, direction musicale

 

Bárbara LLUCH, mise en scène

Urs SCHÖNEBAUM, conception des lumières

Clara PELUFFO, conception de costumes

Blanca AÑÓN, conception de scénographie

Sixto CÁMARA, conception sonore

Paula CASTELLANO, assistante de mise en scène

 

Une coproduction du Festival de Perelada, du Gran Teatre del Liceu, du Teatro Real et du Teatro de la Maestranza

HELENA CÁNOVAS, 

LAURÉAT DE LA IIe ÉDITION DU PRIX CARMEN MATEU JEUNE ARTISTE EUROPÉEN OPERA & DANSE